Extrêmement politique et développant un progressisme offensif, le dernier entretien du Cardinal Martini publié en français dans la Croix pose de nombreuses questions : comment un homme mourant et malade a-t-il pu tenir un discours aussi contruit et offensif ? La Vie s’en inquiète dans un récent article et expose des motifs d’inquietude quand à l’authenticité de l’entretien posthume. Manipulation ? Il y a tout lieu de le croire…

 

http://www.itinerarium.fr/la-mort-du-cardinal-martini-est-elle-instrumentalisee/

Publicités